Depuis 2007, nous aidons nos clientes à éliminer la cellulite qui s’est accumulée depuis des années au niveau de différentes zones de leur corps : le ventre, la culotte de cheval, les jambes, les bras…

Nous vous proposerons un diagnostic minceur pour déterminer précisément vos attentes et vos besoins. Nous vous conseillerons ensuite, le programme personnalisé le plus adapté, composé de soins inspirés de la thalassothérapie. Nous vous assurerons un suivi de qualité tout au long de votre traitement pour vous garantir des résultats visibles et motivants.

Dans un cadre médicalisé, nos expertes en minceur vous aideront à atteindre vos objectifs.

Nous vous proposons un bilan minceur gratuit sur simple rendez-vous.

La cellulite est un problème principalement féminin qui touche près de 9 femmes sur 10. C’est une anomalie de la répartition des cellules graisseuses de la peau. Ces cellules, appelées “adipocytes” sont situées dans l’hypoderme et sont organisées en grappes séparées par des cloisons de tissu conjonctif. Lorsqu’elles se remplissent, elles grossissent, traversent les cloisons et poussent la peau vers le haut, formant ainsi de petites bosses disgracieuses. C’est ce que l’on appelle la “peau d’orange”.

Les différentes cellulites

On rencontre trois types de cellulite : adipeuse, œdémateuse et fibreuse. Chaque cellulite nécessite un traitement adapté pour mobiliser et libérer les graisses. Parallèlement, il faudra associer une alimentation équilibrée saine spécifique pour diminuer considérablement son développement. Nous combattrons ainsi les amas graisseux et le surpoids.

La cellulite adipeuse

La cellulite adipeuse comme son nom l’indique, concerne les cellules adipocytes. Ces cellules se remplissent, elles grossissent, traversent les cloisons et poussent la peau.

Cette cellulite est due à une alimentation riche en matières grasses et un manque ‘activité physique. On la retrouve aussi bien chez des filles minces ou plus ou moins enveloppées.

La cellulite adipeuse s’installe sur des zones privilégiées telles que les fesses et les hanches, plus communément appelée : “culotte de cheval“. Elle est plus difficile à délocaliser que les autres types de cellulite. Il faudra rééquilibrer l’alimentation et stopper l’apport de graisses animales telles que le fromage, la charcuterie… sinon les traitements appliqués n’auront aucun effet.

Afin de lutter contre la cellulite adipeuse, il faudra choisir une alimentation de qualité, riche en vitamines, minéraux et en protéines. Certaines techniques telles que les ultrasons, le palper-rouler, l’endermologie trouveront toute leur efficacité face la cellulite adipeuse en déstockant les graisses des adipocytes. Retrouver une activité physique sera complémentaire à une alimentation pauvre en matières grasses et à des traitements spécifiques.

La cellulite œdemateuse

La cellulite œdémateuse est due à un étouffement de la circulation sanguine et lymphatique qui entraine une stagnation des déchets métaboliques. Le stockage de l’eau par les cellules génère une cellulite molle avec une sensation de gonflement, visible à l’œil nu.

Elle est due à une mauvaise circulation sanguine, lymphatique et à un manque d’activité physique. On la retrouve aussi bien au niveau des fesses, des jambes, du ventre ou des bras.

La cellulite œdémateuse se traite facilement et rapidement à l’aide des techniques de massages manuelles, des soins d’eau tels que la douche sous-marine, la balnéothérapie… Il faudra drainer les tissus pour relancer la circulation sanguine, lymphatique.

La cellulite fibreuse (molle et indurée)

La cellulite fibreuse est une cellulite atypique, elle est liée aux fibres de collagène qui par l’apport de sucre vont générer le phénomène de glycation (Modification de la chaîne des acides aminées du glycogène). Les fibres de collagène, élastiques et souples normalement, vont se rigidifier sou l’effet du sucre. Ces fibres entourent les cellules adipocytaires, devenues rigides, elles vont tirés sur leurs points d’encrage et perturbés la répartition des cellules. Ainsi nous verrons apparaître l’aspect peau d’orange sur la peau.

La cellulite fibreuse indurée ou molle se retrouve au niveau des cuisses, des genoux. Elle peut être visible ou debout selon le degré d’atteinte que nous évaluerons selon l’échelle de classification de la cellulite.

Cette cellulite peut être douloureuse, rigide lorsqu’on la touche car elle peut être ancienne et n’avoir jamais été traitée. C’est une cellulite qui va nécessiter toute notre attention car elle est plus difficile que la cellulite œdémateuse à délocaliser.

Il faudra la traiter en retrouvant de l’élasticité, en assouplissant les tissus. Nous associerons une alimentation pauvre en sucre en supprimant les pâtisseries, les boissons sucrées telles que les sodas, l’alcool…

Classification de la cellulite

La classification de Nurnberger et Muller est basée sur une inspection clinique :

– Stade 0 : aucune régularité, debout comme couché.

– Stade 1 : l’aspect peau d’orange n’est pas visible en position couchée ou debout, mais apparaît au pincement

– Stade 2 : l’aspect peau d’orange apparaît uniquement en position debout.

– Stade 3 : l’aspect peau d’orange apparaît spontanément, quelle que soit la position.

Le traitement de la cellulite

La qualité de notre action est intimement liée à l’identification de la cellulite que nous avons en face de nous. On ne traite pas une cellulite œdémateuse comme on traite une cellulite adipeuse. Donc il faut bien analyser la cellulite de grâce à un diagnostic précis.