L’épilation définitive avec le laser est très répandue de nos jours, elle trouve le maximum de son efficacité sur les poils noirs associés à une peau blanche. Elle permet de traiter la quasi totalité des zones du corps et du visage aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Comptez environ 6 à 9 séances, espacées de 6 à 8 semaines, afin d’éliminer la globalité des poils et d’obtenir un résultat impeccable. Les séances d’épilation définitive sont réalisées par notre centre partenaire.

Nous vous proposons une consultation et un devis gratuit sur simple rendez-vous.

Qu’est-ce-que les lasers ?

Il est intéressant de comprendre le fonctionnement des lasers car il existe aujourd’hui une confusion chez certains professionnels entre les lampes flash et les lasers. Ces appareils laser sont différents, dans leur nature et dans leurs performances.

LASER : Lignt Amplification by Stimulated Emission of Radiation = Amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement

Dès leurs débuts, les lasers sont apparus comme des sources de lumière potentiellement intéressantes car elles avaient trois caractéristiques qui les distinguaient des sources de lumière conventionnelles :

  • La monochromacité. L’émission d’une seule couleur, cela évite d’avoir à filtrer la lumière pour obtenir des effets sélectifs.
  • La directivité, c’est à dire l’émission sous un faisceau parallèle, permet de transmettre cette lumière à l’aide d’une fibre optique de faible section (50 à 600 ym). le faisceau de lumière garde toujours la même section, ce qui permet de travailler avec de fortes énergies sur de faibles surfaces.
  • Puissance crête : L’émission pendant des durées très brèves (mode pulsé), allant de la milliseconde à la femto seconde, donne des puissances instantanées extrêmement élevées qui peuvent atteindre le Giga Watt. Cela permet d’utiliser les lasers pour des applications photomécaniques d’ablation.

On dit que le faisceau est monochromatique car la lumière émise possède une même longueur d’onde : les lasers émettent dans une tranche de lumière spécifique.Les lampes flash ne sont pas des lasers car elles émettent dans un large spectre lumineux, dit polychromatique.

Un Laser est défini par sa longueur d’onde. Les lasers utilisés pour l’épilation laser sont des appareils médicaux de classe IV.  Ces lasers ne peuvent se trouver uniquement dans les cabinets médicaux, les centres de soins médicaux, les centres laser. Ils doivent être utilisés sous control et responsabilité médical. Les lasers médicaux de classe IV sont spécialement utilisés dans le cadre de l’épilation laser.

Le principe des lasers

  1. Milieu excitable
  2. Energie de pompage
  3. Miroir totalement réfléchissant
  4. Miroir semi-réfléchissant
  5. Faisceau laser

Le principe du laser consiste à emprisonner un milieu actif (1) solide, liquide ou gazeux dans un volume tubaire entre deux miroirs. Le premier (3) est totalement réfléchissant, et le deuxième (4) est semi-réfléchissant. Ce milieu actif est alors excité par une source électrique ou lumineuse (2) appelé rayonnement de pompage. Sous l’effet de cette excitation, le milieu actif va générer une émission de lumière (émission stimulée) dans l’axe de la cavité. Cette lumière va effectuer des milliers de fois des allers retour entre les deux miroirs, en restimulant à chaque fois de nouvelles émissions de lumière. Seule une lumière particulière ayant une longueur d’onde spécifique va survivre à ce  processus. Cette lumière est une seule couleur (monochromatique) et sera définie par la nature du milieu actif et les dimensions de la cavité. Les autres lumières, ayant des longueurs d’ondes ou couleurs différentes vont être éjectées de la cavité.

Les lasers médicaux utilisés doivent être puissants pour délivrer une énergie (fluence) pour éradiquer la racine du poil. La durée d’émission du faisceau laser et la taille du spot laser font partie des éléments qui assureront la rapidité des résultats lors d’une épilation laser.

Nous avons relevé plusieurs éléments concernant les lasers :

  • Afin que l’épilation soit définitive, il faudra que la longueur d’onde soit élevée. Il faudra  monter en fluence.
  • Pour traiter les peaux foncées, il faudra utiliser de grandes longueurs d’onde soit environ 1064 nm. Elles sont de faible énergie.
  • Pour obtenir d’excellents résultats en toute sécurité, il faudra utiliser une technologie performante qui sera appliquée par des techniciens compétents.

Les lasers en photothérapie

Dans le domaine de la photothérapie, les lasers solides (cavité en cristal ou verre dopé) sont les plus utilisés. On trouve essentiellement :

  • Les lasers rubis : émission à 693 nm, barreau en rubis dopé Chrome.
  • Les lasers Alexandrites : émission à 755 nm. impulsions larges (dépilation)
  • Le laser à diode : 800 nm, utilisé en dépilation. (Laser à semi-conducteur)
  • Les lasers Nd-YAG : émission à 1064 nm, barreau YAG dopé Néodyme YAG : Yttrium Aluminium Garnet
  • Le laser CO2 (laser à gaz) émission à 10,6 um, pour l’abrasion cutanée.

Les lasers sont des appareils très chers et luxueux pour des applications telles que la photo-dépilation et le photo-rajeunissement.

L’évolution du laser

Il y a encore énormément de choses à découvrir avec le laser, notamment au niveau de la chirurgie avec le renouvellement cellulaire des organes comme le foie. Les recherches se poursuivent en dermatologie et en esthétique pour le traitement des vergétures.

L’épilation laser

Avant le traitement

Il faut arrêter l’épilation à la cire et/ou à la pince, ainsi que la décoloration, au moins un mois avant la séance d’épilation laser.

Il ne faut pas être bronzé, ni avoir pris des compléments alimentaires contenant des caroténoïdes. Il ne faut pas appliquer des autobronzants.

Il faut raser la zone à traiter deux jours avant la séance d’épilation laser.

La douleur

Une sensation douloureuse peut être ressentie. Cette sensation est variable d’un individu à un autre et selon les zones qui sont traitées, il est logique de plus ressentir un peu plus au niveau du maillot. Il s’agit d’une sensation comme un coup d’élastique qui peut être diminuée grâce à l’utilisation de d’un système de refroidissement ou grâce à l’application d’une crème anesthésiante type Emla , avant la séance d’épilation laser.

Les suites immédiates

Suite à la séance d’épilation laser, il peut apparaître une rougeur sur les zones traitées. Il peut y avoir une sensation de chaleur et un léger gonflement à la base des poils qui peut durer de 15 minutes à deux heures. Habituellement, dans les 3 à 5 jours suivant la séance d’épilation laser, on notera l’éjection des poils traités avec le laser. Cette phase peut s’étendre jusqu’à 10 ou 15 jours.

Les risques

Les risques sont essentiellement liés à des brûlures superficielles de la surface de la peau lors du traitement épilation laser. Elles peuvent survenir de façon retardée. Ces brûlures superficielles se présentent sous la forme de croûtes et laissent par la suite des zones hyper-pigmentées voire hypo-pigmentées non définitives. Les zones hyper-pigmentées disparaitront dans un délai de un à trois mois. Les zones hypo-pigmentées durent habituellement entre six mois et un an.

Lors de l’épilation laser du visage, nous pouvons observer, une repousse paradoxale de poils fins au niveau des joues et de la zone sous le menton chez les patientes ayant la peau mate.

Des réactions plus ou moins gênantes peuvent subvenir exceptionnellement avec la prise de certains médicaments… Les traitements médicamenteux débutés pendant le traitement d’épilation laser doit être impérativement signalé.

Les contre-indications

Lors d’une grossesse, on évitera le plus possible les épilations laser et d’une façon plus générale tout traitement durant le troisième trimestre.

Il faut éviter tout traitement sur une peau bronzée, il faudra attendre un délai de 6 à 8 semaines pour traiter. Une exposition au soleil est autorisée dans les jours qui suivent le traitement épilation laser dès que la rougeur réactionnelle est dissipée; il faudra compter environ une semaine habituellement.

L’épilation laser des peaux mates doit être effectuée avec la plus grande prudence, avec des lasers spécifiques tels que ND:YAG, du fait d’une très grande concentration en mélanine dans l’épiderme.

Les différents types de machines laser

Différents types de machines peuvent effectuer une épilation photonique. Bien que toutes les machines parviennent à terme à un résultat similaire, on peut dire que :

LE LASER ALEXANDRITE

Il est polyvalent, rapide et puissant. Il est surtout réservé à l’épilation des peaux claires. La plupart du temps, le tir laser est couplé à un système de refroidissement par jet de gaz réfrigérant ou par soufflerie d’air froid. Il existe des catégories de lasers Alexandrite produisant des temps d’exposition très brefs, de l’ordre de la nanoseconde. On parle de laser Q Switch. Ces lasers particuliers sont indiqués dans le traitement des taches pigmentaires et le détatouage.

LE LASER ND-YAG

Il présente moins de risques pour les peaux noires et bronzées. Il est relativement polyvalent avec des capacités de pénétration en profondeur dans la peau. Il permet l’épilation aussi bien sur les peaux claires que les peaux foncées, le traitement esthétique des varicosités superficielles de la peau, l’acné, la rosacée, les verrues, les angiomes et le photo-rajeunissement.

Il existe des catégories de lasers YAG produisant des temps d’exposition très brefs, de l’ordre de la nanoseconde. On parle alors de laser Q Switch indiqués dans le traitement des taches pigmentaires et le détatouage.

Le laser ND:YAG, avec une longueur d’onde très proche, répond également à ces applications.

LE LASER DIODE

Il est le plus souvent utilisé dans les traitements dépilatoires et les applications esthétiques vasculaires.

LE LASER KTP

Il est essentiellement utilisé dans le traitement vasculaire. mais également dans le traitement des lésions pigmentaires superficielles : masque de grossesse, lentigos, taches de café au lait, dermites ocres, certaines pigmentations liées à des médicaments, certaines cicatrices ou certains ulcères.

LE LASER CO2 FRACTIONNE

Il permet de traiter des cicatrices d’acné, d’obtenir un effet de rajeunissement du visage par amélioration de l’effet tenseur du collagène. Si le laser CO2 est maintenant assez ancien, il a été remis au premier plan dermatologique par une modification de la façon d’appliquer les impacts : le mode fractionné. Ce mode permet de laisser des intervalles de peau saine entre les impacts, ce qui permet une récupération plus rapide et un délai de cicatrisation raccourci.

LE LASER CO2

Il nécessite de s précautions plus contraignantes que celles prises dans le cadre de l’utilisation d’autre laser. De plus il peut nécessiter des méthodes anesthétiques plus rigoureuses que pour les autres lasers. Malgré tout, il s’utilise beaucoup pour le détatouage, pour le traitement des cicatrices, le traitement des verrues et certaines lésions sexuelles d’origine virale, et le resurfacing.

LE LASER COLORANT PULSE

Il est plus souvent utilisé dans les indications vasculaires : traitement des angiomes plans chez l’enfant et le nourrisson, traitement des angiomes stellaires, traitements de la coupe-rose. De manière moins fréquente, on utilise le laser colorant pulsé dans d’autres pathologies comme le psioriasis où il est efficace sur les nouvelles lésions.

LE LASER ERBIUM

Il est à rapprocher des lasers CO2, notamment par leurs propriétés abrasives. Il est utilisé dans les traitements de resurfacing, cicatrices d’acné, verrues.

Secteurs d’activité