Perdre du poids en choisissant une alimentation équilibrée !

Nous vous aiderons à démarrer votre projet de perdre du poids dans des conditions idéales et vous offrirons un accompagnement personnalisé tout au long de votre cure d’amaigrissement pour vous garantir des résultats motivants et visibles.

Notre méthode est basée sur la personnalisation et le plaisir, ce qui rendra votre perte de poids plus agréable. Depuis 2007, nous avons fait maigrir des centaines de personnes hommes ou femmes, grâce à notre méthode empruntée de la thalassothérapie.

Nous vous proposons un bilan minceur gratuit sur simple rendez-vous.

Les femmes aiment se faire plaisir tout en prenant soin d’elles. Elles recherchent un équilibre entre le fait de soigner leur silhouette et profiter des joies que lui offre la vie. Leur ligne a toute leur attention ! Malgré le fait qu’elle soit une bonne vivante, la femme accorde un intérêt certain à son apparence physique contribuant à son bien-être. Le regard des autres sur sa silhouette est un élément qui la conditionne pour rester mince.

Le poids : une vraie préoccupation

Le poids est une obsession permanente pour la moitié des femmes, engendrant un facteur de stress important, particulièrement à partir du mois d’avril. En effet, les congés arrivant, les magasines déployant de belles silhouettes féminines, la femme désire s’identifier à celles-ci et éliminer les kilos superflus de l’hiver.

Les femmes associent le mot “maigrir” à la santé. Synonyme de déséquilibre alimentaire, maigrir d’associé à un caractère de déssociabilisation souvent lié à un “laisser aller” qui ne date pas d’hier, avec en toile de fond la culpabilité.

En effet, il faut maigrir pour être belle, pour séduire, avec là aussi la contrainte, la sanction de la balance…

La minceur est souvent associé à des termes tels que “vacances”, “soleil”, “mer”, “maillot de bain”…

– Un à trois kilos, conséquences d’un week-end entre amis, ne sont pas considérés comme problématiques. La prise en main derrière tient plus de l’hygiène de vie. Il faut juste faire attention quelques jours, il faut se rééquilibrer.

– De trois à cinq kilos, la femme est dans le “Rien ne me va!”. On oscille alors entre questionnement, revue vestimentaire et preuve par la balance. Le compte à rebours commence, avec en point de mire les vacances d’été et une recherche d’une solution express. Il va falloir reprendre les choses en main et retrouver une alimentation équilibrée.

– De cinq à dix kilos, chaque kilo est un lent processus qui fait passer du “je dois mincir” au “je dois maigrir”. Le changement radical d’alimentation te le passage à une alimentation saine et équilibré devient indéniable.

– A partir de dix kilos, il y a le tabou… que les femmes placent très loin d’elles pour être sures de ne jamais être concernées (à partir de 40 kilos) : l’obésité. Nous rentrerons dans un processus médicalisé d’accompagnement de la personne aussi bien physiquement que psychiquement pour l’aider à retrouver le chemin vers une alimentation restructurée.

Stop les régimes !

Une femme sur deux déclare se retrouver davantage dans la démarche “faire attention à sa ligne en général”.

Le régime a depuis quelques années une très mauvaise réputation auprès des femmes. Rien que le fait de prononcer le mot “régime”, cela engendre des émotions négatives. Les femmes connaissent ce qu’il faut faire pour prendre soin de leur silhouette mais ont du mal à le mettre en application car la motivation diffère d’un individu à un autre. En effet, la plupart des femmes savent qu’il faut pratiquer une activité sportive pour obtenir une ligne respectable mais moins de la moitié trouve la motivation nécessaire pour s’y engager.

Les nouvelles méthodes de soins ont orienté la femme vers des dispositifs plus complets. Elles associent différentes techniques pour un résultat plus rapide et durable, et citent spontanément

La majorité des femmes ont comprises qu’elles doivent avoir une vie saine pour maigrir durablement :

L’alimentation doit être équilibrée

Elles doivent avoir une activité physique régulière

Elles doivent boire de l’eau régulièrement